Contribution a l'etude phytosociologique des prairies alluviales de l'est de la france (vallees de la saone, de la seille, de l'ognon, de la lanterne et du breuchin). Approche systemique

par MARIE-JOSE TRIVAUDEY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. BIDAULT.

Soutenue en 1995

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude porte sur une analyse phytosociologique des prairies alluviales du lit majeur d'un cours d'eau de l'est de la france, la saone, et de quelques-uns de ses affluents: la seille, qui prend sa source sur le rebord occidental du massif calcaire du jura, l'ognon, la lanterne et son affluent le breuchin, originaires du massif granitique vosgien. 1096 releves ont ete realises sur pres de 900 km. De lineaire parcouru entre 1984 et 1989. 24 associations vegetales sont recensees sur le territoire etudie. Elles relevent pour la plupart de la classe des agrostio-arrhenatheretea (carici distichae-oenanthion fistulosae, bromion racemosi, ramunculo-cynosurion cristati, lolio-potentillion anserinae, arrhenatherion elatioris, achilleo millefolii-cynosurion cristati, rumici crispi-cynosurion cristati). Trois associations, strictement infeodees aux alluvions siliceuses des hauts de vallees sous-vosgiennes, sont rapportes au juncion acutiflori (classe des molinio-caricetea fuscae). La definition de plus de 50 syntaxons elementaires a permis de proposer de nombreuses subdivisions au sein d'associations connues alors que deux nouvelles associations sont creees: l'oenantho-caricetum vulpinae et le junco conglomerati-scorzoneretum humilis. L'analyse phytosociologique est completee d'une approche systemique visant a mettre en evidence les origines dynamiques et l'organisation spatio-temporelle des communautes prairiales etudiees. La repartition geographique des differentes associations vegetales et des systemes d'organisation qu'elles composent est a l'origine de la caracterisation de quatre territoires geographiques qualifies de geosystemes prairiaux: - le geosysteme prairail calcicole thermocline (basse vallee de la saone et vallee de la seille), - le geosysteme prairial mesoneutrophile de vallees moyennes (cours moyen de la saone et basse vallee de l'ognon), - le geosysteme prairial mesoacidiphile (cours moyen de l'ognon et basse vallee de la lanterne), - le geosysteme prairial acidiphile des hauts de vallees sous-vosgiennes (cours superieurs de l'ognon et de la lanterne et vallee du breuchin). Chaque geosysteme prairial est defini a partir d'invariants floristiques, phytosociologiques et systemiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,220 P.
  • Annexes : 160 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.