Prevision du risque de corrosion par piqures d'une installation industrielle laitiere

par Huguette Girard

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jacques Pagetti.

Soutenue en 1995

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire concerne la mise en place d'une methodologie de prevision du risque de corrosion par piqures d'installations industrielles. Elle comporte deux phases essentielles: une analyse electrochimique au laboratoire et une campagne de mesures sur une installation pilote. Au laboratoire, la determination du potentiel de piquures ep, dans des fluides laitiers a montre le role determinant des ions chlorure dans la corrosion par piqures. La comparaison de ce potentiel avec le potentiel libre de l'acier e#1 permet de quantifier le risque de corrosion par piqures. Le potentiel e#o#r d'une electrode d'or placee dans la solution peut se substituer a celui de l'acier et ainsi conduire a une prevision plus severe du risque de corrosion. Une simulation des fluides laitiers par des solutions modeles a permis de preciser le role de leurs constituants principaux vis-a-vis de la corrosion par piqures sur les valeurs de ces potentiels. Sur l'installation pilote, la determination du potentiel libre et du potentiel de l'or dans des fluides simples a montre la faisabilite, la fiabilite et la reproductibilite de ces mesures. Realisees ensuite dans des fluides laitiers, les mesures de ces potentiels ont mis en evidence que les valeurs obtenues dans ces fluides s'averent differentes de celles mesurees au laboratoire, car les systemes sont differents, du point de vue de leur geometrie et de leur hydrodynamique, mais egalement au niveau des conditions chimiques ou de temps de sejour. Il apparait donc que la methodologie mise en place comporte deux phases: d'abord la determination du potentiel de piqures, destructive, qui ne peut etre realisee qu'au laboratoire, ensuite la mesure des potentiels libres et d'une electrode d'or d'autre part, sur une installation pilote. La difference (e#p-e#l) obtenue est d'autant plus faible que le risque de corrosion par piqures est eleve. (e#p-e#o#r), qui lui est inferieure, en chiffrant plus severement le risque de corrosion, permet a l'utilisateur de se menager une marge de securite. Enfin, pour illustrer notre demarche, nous l'avons appliquee au cas de solutions peptidiques corrosives pour permettre le choix de l'acier inoxydable le plus adapte au traitement industriel de ces fluides

  • Titre traduit

    Assessment of the risk of pitting corrosion of a dairy plant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 P.
  • Annexes : 84 REF.

Où se trouve cette thèse ?