Transferts hydriques dans l'enrobage de semence

par PATRICK GRELLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Louis-Marie Rivière.

Soutenue en 1995

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les semences enrobees constituent un developpement technologique prometteur pour l'agriculture. Mais l'enrobage des semences est quelquefois une barriere pour les transferts hydriques. Ceux-ci dependent de l'epaisseur, de la nature des materiaux, et de l'arrangement des particules. Le compartiment enrobage a ete le plus etudie du point de vue structural et textural. L'analyse granulometrique des materiaux est completee par l'etude de la porosite par le mercure et l'analyse d'image de lame minces. Les courbes de retention en eau des materiaux completent les observations sur le comportement hydrique. Les proprietes de transferts des materiaux ont ete abordees a l'aide d'un dispositif de mesure de flux hydriques en milieu non sature entre deux compartiments qui simulent le sol et la semence en conservation. La modelisation des flux a l'aide de resistances permet l'etude de differents parametres des transferts hydriques. La nature des materiaux, leur epaisseur, le role du liant sont plus particulierement analyses. La modelisation numerique de l'equation de darcy par la methode des elements finis permet le calcul de la conductivite hydraulique des materiaux. L'ajustement des flux experimentaux aux flux simules est realise par une fonction analytique de type exponentiel. Les apports methodologiques de la resonance magnetique nucleaire ont ete etudies par diverses techniques. A bas champ, le temps de relaxation spin-spin permet la separation des protons de l'eau de ceux des lipides. A haut champ, l'etude des protons sur une seule graine de carotte nue, 1. 2 mg de matiere seche, est possible. Par contre, la presence dans l'enrobage de substances paramagnetiques ne permet pas l'etude in-situ des transferts hydriques. La r. M. N. A ete utilisee pour caracteriser l'imbibition des semences nues et enrobees dans les conditions extremes de potentiels hydriques. Elle a mis en evidence l'effet de la technique de l'enrobage sur l'imbibition finale des semences, l'effet de l'enrobage et celui des contraintes mecaniques exercees par l'etat structural de la terre dans les conditions les plus humides


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 P.
  • Annexes : 326 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.