Le discours de l'interet national. Politique etrangere et democratie

par Dario Battistella

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jacques Chevallier.

Soutenue en 1995

à Amiens .


  • Résumé

    Utilisee aussi bien dans des discours politiques que dans des etudes de politique etrangere, la notion d'interet national est presentee par les partisans de l'approche realiste comme un concept analytique des relations internationales. Cette these se propose de montrer qu'il s'agit, au contraire, d'une notion a usage ideologico-politique interne, les discours recourant a cette notion ayant pour fonction essentielle de consolider l'ordre politique existant en legitimant le monopole tendanciel du pouvoir executif en matiere de prise de decision diplomatico-strategique. Cette hypothese est confirmee tout d'abord par l'etude de la structure du discours contemporain de l'interet national : celui-ci, s'il diffuse une certaine conception descriptive, voire explicative des relations internationales, contient aussi et surtout une vision normative du role respectif des gouvernants et des gouvernes en matiere de prise de decision diplomatico-strategique. Ensuite, la reconstitution de la genealogie de cette conception montre qu'elle date de l'epoque de formation de l'etat territorial souverain moderne ou elle servait a legitimer les revendications de souverainete soulevees par les princes : l'evolution terminologique de l'interet d'etat a l'interet national ne saurait faire oublier que le principe de ce monopole tendanciel entre les mains du pouvoir executif, s'il a certes ete apprivoise, n'a jamais ete vraiment remis en question au fur et a mesure de l'evolution de la pensee politique. Enfin, l'analyse de la validite empirique de cette conception et du champ scientifique dans lequel s'enracine la version savante montre que le succes de la notion d'interet national est du moins a ses capacites d'analyse scientifique de la politique internationale qu'a son aptitude a rationaliser la presentation interne des besoins et pratiques diplomatico- strategiques des grandes puissances au cours de l'apres-deuxieme guerre mondiale.


  • Résumé

    Utilized as well in political discourses as in foreign policy analyses, the national interest is considered by the realist approach in international relations as an analyical concept. In this thesis, we try to show that, on the contrary, it is an ideological notion used in an internal context in order to legitimate and consolidate the executive's inclination to monopolize the decision making in foreign policy. At first, this hypothesis is corroborated by the analysis of the structure of the contemporary discourse of the national interest : besides spreading a description, or an explanation of international relations, this discourse also, and above all, contains a normative vision of the part respectively played by governments and citizens in foreign policy decision making. Secondly, the genalogy of this conception shows that it goes back to the period of the formation of the modern european state system, when it served to legitimate the princes' sovereignity claims : in spite of the terminological evolution from the interest of state to the national interest, the centralized executive foreign policy making principle, even if it has been tamed, has never been questionned in the history of western political thought. At last, the analysis of the empirical truth of this conception and of its scientific context proves that the succes the national interest has known since the end of the second world war is explained not by its capacity of bringing order and meaning to international politics, but by its aptitude to rationalize the internal presentation of the great powers' external needs and practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 695 p.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE
  • Annexes : 544 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 327.101 BAT
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.