Isolement, purification, et essai de détermination de la structure de la toxine issue d'un champignon : Colletotrichum gloeosporidoides

par Michelle Barjau

Thèse de doctorat en Chimie organique. Biochimie

Sous la direction de Louis-Claude Comeau.

Soutenue en 1995

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'hevea, arbre producteur de latex, est soumis a de fortes attaques de champignons tel que le colletotrichum gloeosporioides. Celui-ci provoque une anthracnose entrainant des derangements physiologiques qui diminuent sa capacite de production. Plusieurs souches ont ete isolees a partir de feuilles infectees. Toutes se sont revelees pathogenes. Elles sont susceptibles d'excreter dans le milieu de culture de richard modifie, des composes toxiques capables de reproduire les symptomes de la maladie sur des plantules de tomates. L'analyse de ces composes toxiques (apres purification par chromatographie d'affinite sur concanavaline a et fractionnement par tamisage moleculaire sur sephadex g75) montre qu'ils sont de nature glycoproteique. La partie saccharidique est tres developpee, et represente environ 90% de la molecule. Les sucres neutres et amines, identifies par cpg et clhp, sont caracteristiques de la presence de chaines n- et o- glycosylees. Les acides amines sont essentiellement neutres et hydroxyles. Les hydrolyses alcalines et enzymatiques confirment la presence de chaines o- et n- glycosylees, ces dernieres etant de type bi-antennee

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2241/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.