La mouche méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata Wiedemann (Dipteria : Tephritidae) : comportement de régurgitation, lutte par la technique de l'insecte stérile

par Jean-Pierre Cayol

Thèse de doctorat en Zooécologie

Sous la direction de André Kretzschmar.

Soutenue en 1995

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude du comportement de regurgitation chez les adultes de ceratitis capitata wiedemann revele que ce dernier se produit apres absorption d'un liquide, atteignant son maximum a la cinquieme heure d'eclairement, et se traduit par le depot a la surface du support d'un chapelet de regurgitats de forme majoritairement curviligne ne contenant aucune enzyme. Par ce comportement, son role de vecteur d'agents pathogenes de vegetaux cultives est demontre en laboratoire. A la faveur de conditions climatiques favorables, la mouche mediterraneenne des fruits peut reapparaitre ponctuellement dans le sud de la france et causer des degats importants. Ce fut le cas en 1990 et 1991 dans la region d'avignon. L'application de la technique de l'insecte sterile, avec lachers de males seuls, dans le sud de la tunisie a permis de controler les populations sauvages du ravageur, et mit en evidence le role preponderant du lyciet d'europe (lycium europaeum linne) en tant qu'hote de printemps de c. Capitata

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2210/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.