Dissection génétique de résistances complexes à plusieurs virus chez le piment (Capsicum annuum L. ) à l'aide de marqueurs moléculaires : organisation des facteurs de résistance sur le génome

par Carole Caranta

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Alain Palloix.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La lignee perennial cumule des resistances totales ou partielles a plusieurs potyvirus: potato virus y (pvy), potyvirus e, chili veinal mottle virus (cvmv) and pepper veinal mottle virus (pvmv) ainsi qu'a l'installation et a la multiplication du cmv. Une resistance a la migration du cmv a ete mise en evidence chez la lignee vania. La cartographie genetique et l'evaluation des resistances ont ete realisees sur des descendances haploides doublees issues de croisements intraspecifiques entre ces geniteurs de resistance et des lignees sensibles. La carte genetique du croisement perennial x yolo wonder comporte 136 marqueurs (dont 83 rapd) repartis sur 13 groupes de liaison et couvre environ 80% du genome du piment. Soixante et onze marqueurs (dont 44 rapd) ont ete cartographies sur la descendance h3 x vania. Les marqueurs rapd forment des agregats sur certains groupes de liaison. Certains de ces agregats semblent correspondre aux centromeres. Des systemes genetiques plus ou moins complexes expliquent la resistance aux differents potyvirus: monogenique pour le cvmv, complementation entre deux genes pour le pvmv, quantitative et polygenique pour les pvy et le potyvirus e. Treize regions genomiques a effet additif et/ou epistatique expliquent la quasi-totalite de la variation phenotypique observee pour ces resistances. Certaines regions sont impliquees dans la resistance a plusieurs potyvirus alors que d'autres sont specifiques d'un seul virus ou pathotype. Des co-localisations qtl-gene majeur de resistance ont ete mises en evidence. Les differentes composantes de resistance partielle au cmv sont controlees par plusieurs genes. Sept regions genomiques specifiques d'une composante ou communes a deux composantes ont ete identifiees. Deux regions genomiques apparaissent impliquees a la fois dans la resistance a l'installation du cmv et dans la resistance aux potyvirus. Un meme mecanisme de resistance pourrait donc etre actif vis a vis de virus tres differents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 149-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 25044
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.