Structure de la couche limite turbulente en présence d'aspiration pariétale localisée

par Eric Merigaud

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Fabien Anselmet.


  • Résumé

    Cette etude entre dans le cadre de la reduction de trainee des avions. On espere reduire la contamination du bord d'attaque d'une aile en fleche, en appliquant une aspiration a travers une ou plusieurs fentes situees sur le fuselage juste en amont de l'emplanture, avec des debits d'aspiration de l'ordre de quelques dixiemes du debit de la couche limite. Des mesures par velocimetrie laser doppler dans un tunnel hydrodynamique a faible nombre de reynolds ont permis d'etudier les effets de l'aspiration au voisinage de la paroi sur les termes du tenseur de reynolds, sur le terme de production d'energie cinetique de la turbulence, tandis que des mesures par anemometrie fil chaud ont permis d'etudier les effets de l'aspiration sur la structure de la turbulence dans une soufflerie de type eiffel pour un nombre de reynolds plus eleve. Sur le plan numerique, deux codes de resolution ont ete utilises et ont permis de mettre en evidence des effets de l'aspiration sur le champ de pression suffisamment importants pour necessiter un code de resolution des equations de navier stokes, plutot qu'un code de resolution des equations de couche limite

  • Titre traduit

    Structure of turbulent boundary layer with localised wall-suction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 148 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: p. 141-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L24744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.