Approche électrophysiologique des processus cognitifs impliqués dans la perception de la musique

par Frédérique Fai͏̈ta

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de J. REQUIN.

Soutenue en 1995

à Aix-Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La perception de la musique a fait l'objet de nombreuses recherches, principalement consacrees a la representation mentale des dimensions du materiel sonore et a leur organisation en patterns musicaux. Ces recherches ont conduit a souligner l'importance, dans l'elaboration et l'utilisation des connaissances musicales, des processus d'attente qui prennent place pendant l'ecoute d'une piece de musique. La methode des erps (event-related potentials) a ete utilisee dans ce travail pour identifier les manifestations electrophysiologiques associees a la violation des regles musicales. Nous voulions preciser le role des facteurs susceptibles de moduler l'attente musicale: l'expertise musicale des sujets, la familiarite des melodies et les regles sur lesquelles est fondee la structure musicale. Nous avons montre qu'une composante positive tardive des erps, la lpc, est un indice sensible des processus impliques dans l'attente musicale. En effet, cette composante est d'autant plus ample et plus precoce que l'attente developpee est plus specifique, en raison des competences musicales du sujet ou de la familiarite des melodies. De plus, la nature de l'incongruite musicale influence aussi la lpc: plus l'attente des sujets est infirmee, plus l'amplitude de la lpc est grande et plus sa latence est courte. Nous avons cherche a preciser l'influence de la repetition d'une incongruite musicale sur la lpc. Une attenuation de l'amplitude de cette composante des erps accompagne la repetition des melodies connues, mais pas celle des melodies inconnues. Enfin, nous avons etudie l'effet d'une rupture temporelle dans la perception du langage, et de le comparer a celui d'une modification rythmique musicale. Les phenomenes electrophysiologiques accompagnant ces ruptures de rythme dans le langage et dans la musique apparaissent lorsque les phrases linguistiques sont presentees dans la modalite auditive. En revanche, un retard dans la presentation visuelle d'un mot provoque une composante des erps differente. Ces resultats temoignent du role similaire du rythme dans la structuration sequentielle du langage parle et de la musique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 - [124] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.