Les formes de la croissance urbaine périphérique à Tetouan

par Abdellatif Azougagh

Thèse de doctorat en Sciences géographiques et de l'aménagement

Sous la direction de Bernard Barbier.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'urbanisation clandestine constitue la forme de croissance urbaine dominante dans la peripherie de tetouan. Elle est essentiellement le produit de l'immigration rurale et des couches sociales defavorisees, et reflete les difficultes de maitriser le foncier, de resoudre le probleme du logement et de stopper la speculation fonciere. Afin de la reguler, l'etat a realise le projet de developpement "dersa-samsa". En depit du caractere partiel de cette operation sa reussite est limitee. La croissance urbaine reglementaire dans la peripherie de tetouan est representee par deux types d'actions; les lotissements d'etat: limites en nombre et destines aux couches solvables, les lotissements prves qui visent la meme clientele et qui sont aussi d'une extension spatiale limitee et generalement d'une taille reduite. Ces programmes sont confrontes a d'autres problemes lies a leur mauvais fonctionnement. Sous l'influence de cette dynamique urbaine impressionnante la peripherie rurale immediate connait des transformations socio-spatiales considerables caracterise par une proliferation rapide de "l'habitat urbain". En revanche l'activite agricole recule, menacee aussi par l'implantation industrielle. Evoluee sans equipements necessaires, la peripherie urbaine tetouanaise est profondement dependante du centre-ville, son dysfonctionnement est flagrant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (806 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.