La poésie orale marocaine : 1-Qaṣīdat al-Malḥūn al-ṯāmī-al-Mdaǧrī (m. 1273/1856) : son époque, sa vie et son oeuvre

par Farid Ababou

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Alfred-Louis de Prémare.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Poesie orale, le malhun remplit deux fonctions : la distraction, et en meme temps l'instruction. Avec les transformations sociales du maroc, cette poesie risque aujourd'hui, de disparaitre. Notre etude vise la sauvegarde d'une partie de ce patrimoine marocain et maghrebin, a travers la collecte et l'edition du corpus de l'un des poetes celebres : thami l-madagri (mort en 1856). Le travail se compose de deux tomes ; dont le premier est divise en trois parties : la premiere contient un apercu sur l'histoire du malhun, ainsi qu'une approche de la langue de celui-ci, de sa metrique, de sa structure, des rimes et des themes. La deuxieme partie, est consacree a un rappel historique de l'epoque ou vecut le poete (fin 18e - milieu 19e siecle). Ainsi qu'une reconstitution de la biographie de ce dernier. La troisieme et derniere partie contient une traduction partielle, et un glossaire. Le second tome est consacre au corpus, il compte 88 poemes tous inedits (sauf 11 textes) ; en caracteres arabes et en transcriptions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (255,785) p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.