Intéractions sociales entre pairs et utilisation de concepts catégoriels

par Nicole Noyes

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Michel Gilly.

Soutenue en 1995

à Aix-Marseille 1 .


  • Résumé

    Dans une perspective tres pragmatique de psychologie de l'education, cette recherche vise essentiellement a etudier l'impact de situations d'interactions sociales dans l'utilisation de concepts categoriels chez des enfants de 7-9ans. Le cadre general de reference est celui de la "psychologie sociale genetique". Un premier dispositif experimental (le "jeu de devinettes") a pour objectif d'etudier les effets simultanes de deux types de dynamiques interactives suscitees par une situation tres epuree de communication sociale avec feed-back et une situation de co-elaboration. Ce dispositif permet egalement de comparer les effets de ces deux types de dynamiques interactives selon le milieu d'origine des sujets. Un second dispositif (les"rangements dichotomiques de mots etiquettes") vise a etudier uniquement l'impact d'une interaction de coelaboration sur l'utilisation de concepts categoriels. L'accent est mis sur les significations de la tache construites par les sujets dans la situation de resolution et sur le role de la co-elaboration dans la clarification de la representation de la tache.

  • Titre traduit

    Social interactions between pairs and the utilization of categorical concepts


  • Résumé

    In a psychology of education point of view, this research is aimed at studying the effects of social interaction situations in the utilization of categorical concepts by 7-9 old children. It refers to the general frame work of social psychology of development. The first experimental set (guess game) studies both the effects of two interactive dynamic types given rise by a very simple social communication situation with feddback and by a co-elaboration situation. This set also allows to compare these two interactive dynamic types according to the social origine of the children. A second experimental set (dichotomic sortings of world-labels) is aimed at studying the only effects of a co-elaboration situation in the utilization of categorical concepts. It stresses on the construction of the meanings of the solving situation by the subjects and on the influnce of a co-elaboration situation in the clarification of the representation of the task

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.