Intégration d'étrangers en France par naturalisation ou admission à domicile de 1790/1814 au 10 mai 1871

par Karin Dietrich-Chénel

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jacques Grandjonc.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La these porte sur la periode comprise entre le 28 mars 1848 et le 10 mai 1871. Elle est complementaire d'un travail realise par marie-helene varnier sur les annees comprises entre 1790 1814 et le 27 mars 1848. Les analyses d'ensemble sont effectuees en commun sur la periode globale 1790 - 1871, les analyses specifiques sont realisees separement. Le travail comporte tout d'abord une etude detaillee de la legislation francaise concernant la citoyennete, les droits civils et la naturalisation de 1790 a 1871; ensuite de depouillement exhaustif des arretes de naturalisation et d'admission a domicile (droits civils), leur saisie informatique et la constitution de registres nominatifs, classes par nationalite, de toutes les personnes ayant obtenu ces droits entre 1790 et 1871. Vient alors une analyse specifique realisee sur la periode 28 mars 1848 - 10 mai 1871 dans lasuelle sont etudiees d'un point de vue statistique et socio-professionnel, et par nationalite, les personnes ainsi integrees.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 8 vol

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 693
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.