Analyse sémiotique des miniatures des codex du "Commentaire à l'Apocalypse" du Beatus de Liébana

par Emmanuelle Klinka

Thèse de doctorat en Études romanes

Sous la direction de Monique de Lope.

Soutenue en 1994

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Je me suis proposé d’étudier des miniatures crées entre le 8e et le 12e siècles. Elles appartiennent aux différents codex des « Commentaires à l’Apocalyspe, dits Beatus. J’ai retenu 15 des 22 codex enluminés qui ont été conservés jusqu’à nos jours, sur la base d’un corpus de 17 thèmes illustratifs. Pour ce faire, je me suis fondée sur l’étude sémiotique que j’ai adaptée à l’iconographie. J’ai analysé chaque signe et sa situation spatiale dans l’image. Les principaux axes de la recherche sont : la présentation de mon corpus, de son auteur, et du contexte historique. Le travail d’analyse dévoile d’abord les règles de la disposition formelle au Moyen âge. J’ai enchaîné sur le problème de l’intériorité et de l’extériorité présenté par certaines figures. Je les ai appelées « figures-contenants », en m’aidant des charpentes du dessin ainsi que de la symbolique du signe. De là, j’ai étudié leur sens en fonction de la présence des différents composants, c’est-à-dire qui, mises en situation dans l’image, je les ai abordées en tant qu’éléments constitutifs d’un tout. J’ai relié mes conclusions à l’interprétation que propose Beatus de l’Apocalyspe. Finalement, je suis revenue sur le rôle des fonds rayés et de la couleur dont j’ai tenté d’expliquer les fonctions. J’ai terminé par l’actualisation historico-culturelle des codex. L’analyse des signes et des structures permet d’appréhender et de décoder le message politico-religieux que le peintre a consciemment exprimé. Elle révèle aussi la dimension socio-culturelle dans laquelle se trouvait l’imagier


  • Résumé

    I intended to study miniatures created from the eight to the twelvth century. They belong to the various codices of the comment of the apocalypse, known as beatus. I selected fifteen out of the twenty two embellished codices wich keep well-preserved nowadays, on the basis of a corpus of seventeen illustrative themes. For that purpose, i founded my study on a semiotic point of vue which i adapted to iconography. I therefore analysed every sign and its spatial situation withinb the drawing. The main parts of my study are : a presentation of my corpus, of its author and of the historical context. An analytic part of the work which at first shows the rules of the work which at first shows the rules of the formal display arrangements in the middle-ages. I then tackled the problem of the interiority and exteriority shown by some drawing - which i called "containing-drawings" - using for that the framework of the drawing as well as a sign-symbology. Given that, i was able to study their meaning defending on the presence of the various constituents, i. E. Put back in their pictorial context, i considered them as elements of the whole drawing. I compared my conclusions with the interpretation offered by beatus of the apocalypse. As a conclusion, i came back to the role played by striped backgrounds and by colour, of which i tried to explain the functions. I ended by a historico-cultural actualization of the codices. The analysis of the signs and structures allows us to tackle and decode the politico-religious message conciously expressed by the painter. It also discloses the socio-cultural dimension in which lived the artist.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (403 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 26-69. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Fenouillères). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1688
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : Mic 459
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.