La culture afro-venezuelienne : declin et renouveau. le cas du barlovento

par Alain Charier

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Alain Yacou.

Soutenue en 1995

à Antilles-Guyane .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On observe depuis quelques annees un renouveau de la culture afroamericaine au venezuela, particulierement dans le barlovento. Cette zone vouee a la culture du cacao a constitue son identite culturelle a partir d'un peuplement esclave. Elle est restee isolee longtemps, mais souffre actuellement d'un profond phenomene de deculturation. Ses habitants, dont la culture est nee au sein d'un systeme segregationniste et s'est maintenue face a une societe subtilement raciste, ont su affirmer leur identite notamment dans les domaines linguistiques, musicaux et religieux. La crise que traverse le pays a favorise un nouvel essor de cette culture notamment grace a l'apparition de nouveaux acteurs : pouvoirs locaux et regionaux, societe civile. Le pouvoir central a egalement fait preuve ces dernieres annees d'une attitude plus ouverte a l'egard de la culture populaire. Toutefois ce sont les associations qui apparaissent comme etant les promoteurs fondamentaux de ce mouvement. Au-dela de la culture traditionnelle -dont la defense demeure capitale- c'est desormais dans tous les domaines de l'expression artistique que l'on peut observer l'influence de la composante noire de la culture venezuelienne. Ce processus, bien qu'encore fragile, parait irreversible et constitutif d'une nouvelle identite.


  • Résumé

    A revival of african american culture has been observed for some years in venezuela, especially in the barlovento area which was devoted to cocoa growing and has made up its cultural identity from the slave community. It was isolated for a long time, but is presently suffering form a deep loss of culture. Its inhabitants -who have lived on within a society where racial prejudice is still presenthave been able to assert their identity in various fields. The current economic and moral crisis which affects venezuela and the emergence of new actors have favored the blossoming of african venezuelan culture. Central authoritie has also shown a more friendly attitude towards folk culture. However organisations seem to be the ones which basically promote this movement. Beyond this traditional culture, the influence of the black element in venezuelan culture can now be observed in all fields. Although still fragile this process seems to be irreversible and will contribute in the long run to a new definition of this nation as far as identity is concerned.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.