Aspects comportementaux, electrophysiologiques et chimiques de la communication olfactive chez les insectes ravageurs de denrees alimentaires. Etude de callosobruchus maculatus (coleoptera : bruchidae)

par PATRICIA LEXTRAIT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. POUZAT.

Soutenue en 1994

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Callosobruchus maculatus est un coleoptere bruchidae dont les larves se developpent aux depens d'une legumineuse alimentaire, vigna unguiculata. Ce coleoptere presente deux formes imaginales: une forme non voiliere sexuellement active a l'emergence et une forme voiliere qui emerge en quiescence reproductrice. Au cours de ce travail, nous nous sommes plus particulierement interesses aux relations intraspecifiques: chez cette espece, les femelles sexuellement actives des deux formes liberent une pheromone sexuelle qui declenche une reaction locomotrice chez les males matures des deux formes. Dans un premier temps, nous avons aborde la production/liberation de pheromone en essayant d'une part de preciser les modalites d'emission de cette pheromone en etudiant l'influence de l'age des femelles et de facteurs externes (temperature, alternance jour-nuit ou presence de la plante-hote) et d'autre part de localiser les glandes a pheromone et d'analyser leur structure microscopique. Dans un deuxieme temps, nous avons analyse le comportement locomoteur de marche des males des deux types au moyen d'olfactometres ce qui nous a permis de preciser les mecanismes d'orientation impliques dans la recherche d'une source de pheromone. Parallelement, nous avons etudie l'influence de la nature de la stimulation pheromonale (continue ou discontinue) sur le comportement des males ainsi que l'influence d'une alteration des entrees sensorielles par amputations antennaires sur l'orientation des males. Enfin, dans une seconde partie, nous avons analyse les aspects comportementaux et electrophysiologiques des relations interspecifiques entre c. Maculatus et sa plante-hote, etude qui ne constitue ici qu'une approche preliminaire. Nous avons aborde d'une part les relations femelle plante-hote intervenant dans la recherche de la plante-hote et l'oviposition et d'autre part la sensibilite olfactive des imagos de c. Maculatus aux composes vegetaux volatils


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 232 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.