La Recherche de l'hote chez eupelmus vuilleti (CRW) : analyse des relations tritrophiques entre la plante (Vigna unguiculata walp), l'hote (Bruchidius atrolineatus pic) et le parasitoïde

par Anne-Marie Cortesero

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Biologie des populations

Sous la direction de Jacques Huignard.

Soutenue en 1994

à Tours .


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons analysé, au moyen de techniques olfactométriques, l'influence de divers stimuli olfactifs issus de la plante, vigna unguiculata et de l'hote, Bruchidius atrolineatus sur le comportement de recherche de l'hote par les femelles du parasitoide eupelmus vuilleti. Seules les odeurs émanant de graines et de gousses sèches de V. Unguiculata influencent le comportement locomoteur du paraitoïde. Les odeurs de plantes au stade végétatif ou celles de gousses vertes n'ont aucun effet. Les odeurs de larves, de nymphes et de fèces larvaires de B. Atrolineatus exercent un net effet attractif sur les femelles mais ne stimulent pas leur activité locomotrice. L'odeur de femelles de B. Atrolineatus n'influence que l'activité locomotrice du parasitoïde. L'analyse de la réponse du parasitoïde aux odeurs de plusieurs espèces de plantes et d'hotes montre que les femelles présentent une sensibilité spécifique et ne réagissent qu'aux odeurs émanant du complexe végétal/hote dont elles sont issues. Cette sensibilité spécifique résulte d'un processus d'apprentissage qui intervient juste après la mue imaginale lorsque la femelle se trouve encore à l'intérieur de la graine. Il existe également, chez E. Vuilleti, un apprentissage plus tardif, qui a lieu au moment de la ponte. Une expérience de ponte sur un complexe végétal/hote donné permet aux femelles d'apprendre les odeurs de ce complexe et ce, même s'il diffère de celui dont elles sont issues. Les mécanismes qui président à la rencontre avec l'hote une fois que la femelle parasitoïde adulte se trouve à proximité du microhabitat de l'hote ont également été analysés au cours de ce travail. La significaiton adaptative de ces résultats et leur intérêts en fonction des conditions rencontrées par les parasitoïdees dans les greniers et dans les cultures sont analysées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. p. 124-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1994-TOUR-4008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.