Approches structurales du problème de l'autoimmunité contre le récepteur sérotoninergique 5-HT1A.

par Ludovic Verdot

Thèse de doctorat en Sciences de la vie : biochimie : immunologie

Sous la direction de Johan Hoebeke.

Soutenue en 1994

à Tours .


  • Résumé

    La deuxième boucle extracellulaire de certains récepteurs à sept domaines transmembranaires couplés aux protéines G est une région immunologique majeure qui est reconnue, dans certaines maladies autoimmunes, par des autoanticorps capables d'interférer avec la liaison de l'hormone naturelle. La présence d'autoanticorps dirigé contre le recepteur à la sérotonine 5-HT1A. Chez des enfants atteints d'autisme à laisse supposer qu'une composante autoimmune intervenait dans le développement de la maladie. Nous avons donc recherché dans une population d'enfants avec des troubles du développement (enfants autistiques et non-autistiques) la présence d'autoanticorps anti-récepteur 5-HT1A. Nous avons mis en évidence la présence d'anticorps qui reconnaissent spécifiquement un peptide correspondant à la seconde boucle extracellulaire du recepteur uniquement dans les sérums d'enfants non-autistiques qui présentent des troubles de l'électroencéphalogramme. Nous avons également développé, à partir de peptides synthétiques, des anticorps anti-peptide dirigés contre la première et la seconde boucle extracellulaire du récepteur. L'immunisation avec ces peptides non couplés a abouti à l'obtention de trois populations d'anticorps (anticorps Ab-1, Ab-12 et Ab-2). Des expériences d'immunoempreinte ont montré qu'ils reconnaissent différemment le récepteur. La modification chimique de certains acides aminés des peptides a révélé l'importance des charges négatives (anticorps Ab-2) et des cystéines (anticorps Ab-1 et Ab-12) sur la liaison des anticorps. De plus, ces anticorps interférent avec la liaison d'un agoniste spécifique, soit sur l'affinité du récepteur (anticorps Ab-2), soit sur le nombre maximal de site de liaison (anticorps Ab-1 et Ab-12). Cette étude a montré que la présence dans le sérum de certains enfants, d'anticorps qui reconnaissent spécifiquement le peptide correspondant à la deuxième boucle extracellulaire du recepteur 5-HT1A, ne serait pas liée à l'autisme mais à l'épilepsie, suggérant l'existence d'une composante auto-immune dans cette maladie. D'autre part, la production d'anticorps anti-peptide a démontré le rôle joué par la première et la deuxième boucle extracellulaire du recepteur 5-HT1A dans la fonction de liaison du récepteur

  • Titre traduit

    Structural studies of autoimmunity against the serotoninergic 5-HT1a receptor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (99 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 82-99

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS-1994-TOUR-4003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.