La collaboration Meilhac - Halevy - Offenbach

par Philippe Goninet

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean-Michel Vaccaro.

Soutenue en 1994

à Tours .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir de 1862, un compositeur déjà célèbre et joue dans le monde entier, Jacques Offenbach commence à travailler en collaboration avec deux librettistes, Henri Meilhac et Ludovic Halévy. Ce travail exceptionnel a permis en quelques années l'avènement d'un genre vocal original et typiquement français : l'opéra-bouffe ; du brésilien, une simple pièce en un acte écrite en 1863, à "La Boulangère a des écus" en 1875, six chefs-d’œuvre ont vu le jour : "La Belle Hélène" (1864), "Barbe-bleue" (1866), "La Vie parisienne" (1866), "La Grande-duchesse de Gerolstein" (1867), "La Périchole" (1868), "Les Brigands" (1869). Notre démarche est tout d'abord chronologique ; la place de ces auteurs dans leur temps est évoquée, la genèse de ces pièces est établie avec précision, faisant apparaitre leur état avant l'édition en se basant notamment sur les livrets de censure. Nous montrons ensuite la richesse culturelle dissimulée dans les livrets : chaque pièce révèle une quantité gigantesque d'allusions théâtrales, littéraires, poétiques, voire philosophiques, comme si sa substance même était un tissu de citations allant du Grand siècle à l'époque contemporaine. La partie musicale réalise une synthèse de ces paramètres : comment mettre en musique un texte aussi riche ? Après avoir établi l'allure générale d'un opéra-bouffe, montrant ses formes instrumentales et vocales, nous nous attachons à mettre en lumière l'originalité de la prosodie ; la musique met en scène des mots qui ont déjà une valeur musicale : Offenbach est aussi librettiste, et ses librettistes, Halévy en particulier, connait la langue musicale. Le rire en musique est sans doute la facette la plus spectaculaire de ce travail.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (530, 396 f.)
  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.