Au-delà de l'indigénisme au Pérou : trois discours pionniers sur le métissage (José Uriel Garcia, Hildebrando Castro Pozo, José Antonio Encinas)

par Carlos Dancourt

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Ève-Marie Fell.

Soutenue en 1994

à Tours .


  • Résumé

    A rebours des tendances intellectuelles dominantes au Pérou dans les années 1920, qui voyaient les racines de la nationalité péruvienne, soit dans la population indienne et le passé pré-hispanique l'indigénisme et ses adeptes -, soit dans l'apport espagnol - l'hispanisme des intellectuels conservateurs-, José Uriel Garcia, Hildebrando Castro Pozo et José Antonio Encinas ont orienté leur réflexion vers une perspective nouvelle : le métissage et l'intégration des Indiens. Cette nouvelle orientation s'est accompagnée d'une formidable recherche de terrain réalisée auprès des populations andines. Grâce à ces innovations, ces trois intellectuels ont contribué à faire basculer les études péruviennes dans les sciences sociales de notre modernité. Cependant, pour des motifs principalement idéologiques, leur contribution a été "oubliée" dans l'histoire des idées au Pérou. J. U. Garcia a développe une vaste théorie aux multiples dimensions - historique, ethnologique, culturelle, économique, sociologique, politique, artistique, identitaire - au sujet du processus du métissage américain. Ce faisant, il a pose la première pierre des études sur le syncrétisme culturel et l'acculturation. H. Castro Pozo a été le premier auteur à dresser un tableau ethnographique complet des communautés indigènes et à étudier leur évolution. En outre, il a élaboré des stratégies révolutionnaires originales pour intégrer la population indienne au devenir métis du Pérou. J. A. Encinas, sur son propre terrain - l'éducation - et en s'appuyant sur une pratique pédagogique en milieu indien, a formulé une pensée absolument moderne afin de faire sortir l'éducation péruvienne de sa dépendance coloniale et d'intégrer la population indienne. Pour ce faire, il a appelé à une double révolution : sociale et pédagogique. Notre travail vise à faire connaitre l'œuvre de ces trois intellectuels. Par la même, nous pensons éclairer d'une nouvelle lumière l'ensemble de la production intellectuelle péruvienne, révéler nombre de phénomènes historiques et intellectuels méconnus et renverser certaines idées communément admises.


  • Résumé

    José Uriel Garcia, Hildebrando Castro Pozo and José Antonio Encinas have started thinking from a new angle in terms of the intermixing and integration of indians in the development of peruvian nationality. In doing so, they have gone against what were the main intellectual trends of peru in the twenties, which saw the roots of peruvian nationality either in its indian population and pre-hispanic past - indigenism and its defenders - or in the spanish heritage - the hispanicism of conservative intellectuals. Their viewpoint goes together with a considerable amount of research done on the spot in contact with andean populations. Thanks to these innovations, these three intellectuals have contributed to moving peruvian studies into modern social sciences. Yet, for reasons that are mainly ideological, their contribution has been neglected in the history of ideas in Peru. J. U. Garcia has developed a wide-ranging theory - from history, ethnology, culture, economics, to sociology, politics, art, identity - on the subject of the process of american racial integration. On the way, he has laid the foundation for further studies on cultural syncretism and acculturation. H. Castro Pozo is the first writer to draw a full ethnographic picture of indigenous communities and to study their evolution. In addition, he has devised new revolutionary strategies that show the way for the indian population to become part of Peru's racialy-integrated future. In education, J. A. Encinas has, by using his experience as a teacher in an indian community, expressed a modern idea that helps peruvian education rid itself of its colonial paradigm so as to integrate the indian population. To do so, he has called people to a two-pronged revolution in education and society. The purpose of our thesis is to make the work of J. U. Garcia, H. Castro Pozo and J. A. Encinas known. By so doing, we hope to throw a new light on the whole of peruvian intellectual

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 volumes (574 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.