Création romanesque et narcissisme : le cas Giraudoux

par André Job

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Body.

Soutenue en 1994

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Composante essentielle de la création romanesque giralducienne à ses débuts, le narcissisme joue un rôle dynamique à tous les stades de l'évolution de l'œuvre de cet auteur et accompagne une surprenante traversée des genres et des discours (autobiographie, roman, théâtre, textes politiques), conçue comme mise à l'essai d'une "voix" toujours intime. Le soupçon de facticité qui pesait sur cette œuvre complexe et introspective doit donc être écarté, dès lors qu'on considère qu'elle entreprend une exploration des thèmes de la dépersonnalisation (failles narcissiques), un parcours de la souffrance et un méthodique travail du deuil. Une analyse d'inspiration lacanienne moins centrée sur le symbolisme sexuel que sur les fondements "génétiques" de l'œuvre et de l'écriture ("romand familial", dynamique de crise et de renaissance, inscription dans un ordre antérieur) permet de montrer comment les difficultés du passage à la fiction sont finalement surmontées et comment Giraudoux fait de la régression un apprentissage. À la pointe extrême de la tradition psychologique à la française et de la subjectivité, et au moment ou la fiction bascule dans le discours les romans de Giraudoux se constituent en mythe, en récit fabuleux d'une histoire du sujet (de l'inconscient).


  • Résumé

    As a basic component of Giraudoux' creativity, narcissism plays an important part at every stage in the development of the author's work and is to be found running through a remarkable experience of literary genres and speeches, whether they be autobiography, novels, theatre-plays or political literature, where he attempts to express his own intimate "voice". Thus, the blame of artificiality this complex, introspective work had to bear, should be discarded as soon as one is prepared to consider that it aims at exploring the themes of depersonalisation (narcissic wounds) and wending its way through suffering and the methodic work of mourning. A lacon-inspired analysis focussing less on sexual symbolism than on a "genetic" grounding of the work and writing (the "family roman", the dynamic crisis and revival, the inscription in a previous order) makes it possible to show how the problem of translating into fiction is finally overcome and how Giraudoux makes regression an apprenticeship. At the furthest point of subjectivity and the traditional psychology in the french style, when fiction finds its way into discourse, Giraudoux" novels forge themselves into a myth, the fabulous tale of the story of the subject of the unconscious.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (675 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.