La céramique de Tours du XIVe au XVIIe siècle : essai de détermination des produits locaux et des produits importés à partir du mobilier des fouilles de Tours

par Philippe Husi

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Monique Bourin et de Henri Galinié.

Soutenue en 1994

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le traitement du matériel archéologique et plus particulièrement de la céramique apparait comme un des éléments essentiels de la recherche. La masse de documentation ainsi recensée doit être maintenant étudiée d'une manière systématique, dans une dimension historique plus large. L’étude chrono-typologique, puis socio-économique de la céramique ne peut être envisagée qu'une fois replacée dans un contexte de recherche plus général qui permet d'appréhender la céramique en fonction de l'évolution de la recherche dans le domaine depuis une trentaine d'années. Le cadre de recherche étant précisé, il est ensuite nécessaire de réaliser l'analyse critique des contextes archéologiques retenus pour enfin présenter les méthodes et les techniques qui serviront à l'étude de la céramique. Le développement de ces trois thèmes compose la première partie. Le premier objectif de la présente recherche est d'observer la période d'apparition, de prédominance et de disparition des groupes techniques mais aussi des formes recensées. La deuxième partie est consacrée à l'élaboration d'une chrono-typologie fondée sur la quantification du matériel et sur une série d'analyses statistiques. Le corpus étudie qui comprend environ 35000 tessons repartis en 81 groupes techniques et 82 formes, est totalement informatise sur une base de données. Les résultats chrono-typologiques permettent non seulement de suivre l'évolution de chaque type de céramique, mais aussi de comparer le matériel exhume des niveaux domestiques à celui provenant de structures de production. Les résultats de l'analyse chrono-typologique traduisent l'existence de céramiques importées et locales qu'il est possible d'étudier non seulement d'un point de vu chronologique mais aussi d'une manière quantitative, en estimant la part de chacun des types. On essaie donc, dans la troisième partie, de déterminer les réseaux de distribution ou les modes d'approvisionnement qui sont aussi le reflet de l'ouverture économique de la ville sur l'extérieur.


  • Résumé

    In the first part, firstly we present the main aspects of the researches about medieval pottery in France and England in the last 30 years ; secondly a critical analyses of the archaeological contexts wich have been chosen is presented ; thirdly the methods and technics wich have been used for this particular research are explained. The second part deals with the chrono-typology based on a quantative study and a certain number of statistical analysis. 35000 sherds, which are attributed to 81 fabrics and 82 sharpes, have been examined and all the data have been computerized. The chrono-typological results allow us non only to follow the evolution of each type but also to compare the artefacts found in domestic contexts to those from production contexts. In the third part, local fabrics and imported types are compared from a chronological and quantitative point of view. Doing so, we try to determine the connections between tours and other places.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (259 f., n.p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1551
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1673
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.