Représentations personnelles et valeurs culturelles dans les pratiques pédagogiques de la formation des formateurs en équitation

par Marie Jollinier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Georges Lerbet.

Soutenue en 1994

à Tours .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'apprentissage de l'équitation ne peut pas se concevoir en dehors de l'idée d'une interaction. N’évoluant pas dans un rapport à un objet (comme une autre discipline sportive), mais dans un rapport à un sujet, c'est-a-dire a du vivant, elle met en acte une communication imprégnée de représentations culturelles et personnelles, procurant des savoirs d'ordre sémantique et sémiotique. L’observation de la pratique équestre à l'aune de ses transformations historiques et scientifiques, nous permet de constater que le paradigme dominant qui modélise l'équitation est celui de la simplification et de la "commande", autrement dit, un système de pensée qui ne prend en compte ni la complexité, ni l'autonomie du vivant (varela). L'équitation actuelle, adoptant les modèles des sciences d'esprit cartésien et positiviste dans un environnement sportif "bio-mécanistique", peut faire perdurer les anciens modèles, la problématique d'ensemble de cette recherche, étant d'ordre constructiviste, peut se formuler ainsi : les modèles équestres au travers de l'enseignement tel qu'il est pratiqué actuellement, étant peu pertinents pour répondre aux aspirations des cavaliers, procurent une dissonance cognitive, un écart conceptuel qui rendent compte d'une véritable rupture épistémologique, se projetant sur le terrain de la formation. Cela concourt, pour une bonne part, à la désaffection relative de la clientèle des centres équestres, telle qu'elle peut être constatée aujourd'hui.

  • Titre traduit

    Personnal representations and cultural values in educational practices used in training of trainers in horse riding


  • Résumé

    Learning horse riding is not conceivable without an idea of interaction. Not implying a relation to an object (such as other sports disciplines), but a relation to a subject. I. E. To the living being, it puts into action a communication imbued with cultural and personal representations, providing knowledges of a semantic and semiotic nature. The observation of the riding practice in the sight of its historical and scientific transformations, allows us to notice that the dominant paradigm "modelizing". The horse riding is the one of simplification and "command", in other words, a system of thinking whing takes into consideration neither complexity nor autonomy of the liging (varela). Current horseriding, adopting the models of cartesianism ans positivist-mindel sciences in a sports "biomechanistic" environment, may perpetuate old models. The overall problematics of this research. Being of constructivist nature, may be formulated in these words: riding models, through education such as it is currently pratised, are not very pertinent for meeting riders aspirations, and provide a true epistemological breaking, affecting the area of training. This contributes largely to the relative loos of fondness for riding schools fom customers, as it may be noticed today.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (322-46 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. BU Tanneurs.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOUR2020
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.