Etude et réalisation de détecteurs infrarouges pyroélectriques P(VDF-TrFE)

par Achour Mahrane

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Daniel Estève.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'infrarouge (ir) passif est une des filieres prometteuses pour realiser la detection d'obstacles automobiles. Nous etudierons ici sa faisabilite sur la base des detecteurs pyroelectriques du type copolymere p(vdf-trfe). Cette faisabilite et ses limites sont evaluees au moyen d'une modelisation complete de la chaine radiometrique (obstacle a detecter, transmission atmospherique, optique, detecteur). L'elaboration d'un modele thermique unidimensionnel de la structure pyroelectrique integree sur substrat de silicium, a permis d'etudier divers agencements et de determiner une structure optimale pour la detection visee. Sur la base des recommandations conceptuelles des deux modeles precedents, plusieurs structures ont ete realisees qui ont permis de valider le modele thermique. Celui-ci a aussi ete utilise comme une aide a la conception de detecteurs monoelements. Les structures les plus performantes presentent une sensibilite de 5. 41v/w et une detectivite de 1. 33 10#9cmhz#1#/#2w#-#1. Le principe de la detection ir passive tournante par des detecteurs pyroelectriques a finalement ete valide experimentalement. En conclusion, une structure monolithique comprenant une photodiode et un detecteur pyroelectrique p(vdf-trfe), assurant une double detection ir (active ou passive) apparait comme une alternative viable pour l'application automobile. Elle fournirait des informations complementaires et sures

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30256
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.