Utilisation de complexes amine-chlorure d'aluminium en synthèse organique

par Eric Bon

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de G Bertrand.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En raison de leurs proprietes exceptionnelles, les derives de l'aluminium font partie des reactifs les plus couramment employes dans un laboratoire de chimie. L'objet de cette these est l'utilisation d'adduits formes entre le chlorure d'aluminium et une amine primaire ou secondaire. Ce type de complexes, loin d'etre inerte, se revele extremement interessant du point de vue synthetique. Il permet ainsi de realiser l'ouverture par aminolyse d'heterocycles possedant une fonction carbonyle (lactones, lactames, imides et oxazolidinones). Ces adduits sont egalement tres efficaces pour transformer des carbamates en urees. De plus leur apport est essentiel dans la reaction de transamidation. Longtemps limites a quelques cas particuliers, ces echanges entre amides et amines sont largement etendus. La plupart des amides, en presence de chlorure d'aluminium, sont donc de veritables agents d'acylation pour les amines primaires et secondaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [11]-148 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30245
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.