Catecholamines et steroides sexuels : interactions et roles dans le developpement du tissu adipeux

par ANNE BOULOUMIE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. LAFONTAN.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le tissu adipeux evolue a tous les stades de la vie. Son developpement s'accomplit avec l'alternance de phases d'hyperplasie, de differenciation et d'hypertrophie. Son metabolisme est controle par de nombreuses hormones, dont les steroides et les catecholamines. Les catecholamines exercent leurs actions par leur liaison sur des recepteurs adrenergiques membranaires. Dans une premiere partie, nous avons montre que l'expression des recepteurs alpha2-adrenergiques est augmentee au cours des phenomenes de differenciation et d'hypertrophie adipocytaire. Les androgenes ont un effet positif sur l'expression des recepteurs alpha2-adrenergiques. Cet effet est specifique des recepteurs de sous-type alpha2a exprimes dans l'adipocyte et est le reflet d'une action directe des androgenes sur la cellule adipeuse. Il apparait au niveau transcriptionnel et semble impliquer le recepteur aux androgenes. Dans une deuxieme partie, nous avons etudie le role des catecholamines dans le controle des phases d'hyperplasie. L'activation des recepteurs alpha2-adrenergiques exprimes sur le preadipocyte non differencie provoque une augmentation de la proliferation des cellules. Le mecanisme de transduction du signal proliferatif fait intervenir les proteines g sensibles a la toxine pertussique, est independant de l'activite de l'adenylyl cyclase et de la proteine kinase c et semble impliquer le voie des mitogen activated protein (map) kinases. Ainsi, les steroides sexuels, via leurs effets sur l'expression des recepteurs alpha2-adrenergiques, interagissent avec les catecholamines sur les adipocytes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 239 P.
  • Annexes : 353 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.