Identification de nouvelles protéines présentant des domaines consensus de reconnaissance de l'ARN : expression au cours du développement de la drosophile

par Stéphanie Brand

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire du développement

Sous la direction de H.-M. BOURBON.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les eucaryotes, les differents evenements determinant les voies de differenciation cellulaire sont controles par plusieurs niveaux de regulation de l'expression genique. Chez drosophila melanogaster, le traitement post-transcriptionnel de nombreux arnm specifiques joue un role fonctionnel au cours du developpement. Un grand nombre de facteurs reconnaissant des sequences arn et impliques dans diverses etapes du metabolisme des transcrits, possede un motif conserve au cours de l'evolution appele rrm (pour rna recognition motif). Afin d'identifier de nouveaux facteurs appartenant a la famille des proteines a rrm susceptibles d'intervenir dans differents aspects du developpement de la drosophile, nous avons opte pour un crible moleculaire base sur la technique de pcr. Cette approche a permis d'isoler trois nouveaux genes appartenant a la famille des genes rox pour rrm encoding box: rox2, rox8 et rox21. Le gene rox8 code pour deux transcrits generes par un mecanisme de polyadenylation alternative et exprimes differentiellement au cours du developpement. Cependant l'expression de la proteine unique correspondante, est quantitativement non regulee au cours du developpement. L'abondance de cette proteine homologue aux nucleolysines humaines tia-1 et tia-1r, dans le cytoplasme de toutes les cellules de drosophile, l'affinite qu'elle presente in vitro pour des sequences poly(ra), ainsi que la conservation entre chacun de ses trois motifs rrm et ceux des proteines de levure pub1/ngr1 suggerent que rox8 correspondrait a un facteur evolutivement conserve, participant a la prise en charge des messagers polyadenyles dans le cytosol. De plus la proteine rox21, exprimee tout au long du developpement, est structurellement apparentee a une famille de facteurs d'epissage du type sr. Dans des lignees transgeniques, cette proteine fusionnee a la b-galactosidase est strictement nucleaire et plus precisement associee aux chromosomes polytenes au niveau de certains sites actifs de transcription. Le gene rox21 semble donc coder pour un facteur intervenant dans la regulation de l'epissage de premessagers chez la drosophile. Cette etude a permis d'isoler trois nouveaux genes de drosophile evolutivement conserves et d'amorcer l'analyse fonctionnelle de leur participation dans le metabolisme des arnm

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 273 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30224
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.