Capacités et équivalence symplectique des domaines de Reinhardt

par Laurent Moatty

Thèse de doctorat en Mathématiques pures

Sous la direction de J.-C. SIKORAV.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le principal resultat de ce travail est le suivant: deux domaines de reinhardt diffeomorphes a une boule ouverte de dimension reelle 4 et verifiant certaines hypotheses de type convexe et d'analyticite de leurs bords, sont symplectomorphes si et seulement si ils sont egaux a permutation pres de leurs coordonnees complexes (les structures symplectiques considerees ici sont celles induites par la structure standard de l'espace vectoriel reel de dimension 4). On en deduit en particulier l'existence d'une famille de dimension infinie d'ouverts diffeomorphes a la boule, mais deux a deux non symplectomorphes. Ces resultats s'obtiennent en etudiant la suite des capacites d'ekeland-hofer d'un domaine de reinhardt. Les indices des points critiques obtenus par les methodes variationnelles qui permettent de construire ces capacites jouent un role essentiel dans ce travail

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 42 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30183
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.