Déterminants cérébraux des fonctions de compréhension du langage oral étudiés chez le sujet normal par la tomographie d'émission

par Jean-François Démonet

Thèse de doctorat en Neurosciences cognitives

Sous la direction de J.-L. NESPOULOUS.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'anatomie fonctionnelle cerebrale impliquee dans les fonctions de comprehension du langage a ete etudiee chez des sujets volontaires normaux par l'imagerie tomographique isotopique, mesurant les variations du debit sanguin cerebral regional. Les mesures de debit sont pratiquees durant des taches linguistiques effectuees par les sujets et comparees entre elles ; les variations de debit observees sous l'influence de ces taches correspondent a des phenomenes d'activation cerebrale. Trois publications sont presentees utilisant des taches de detection de cibles parmi des stimuli presentes auditivement. La publication n 1 a permis de separer les territoires cerebraux assurant le traitement infra-lexical (phonologique) et le traitement lexico-semantique du langage oral. Par rapport a une tache non-verbale de reference, la tache lexico-semantique active l'aire de wernicke et diverses regions corticales associatives temporales, parietales et frontales et la tache phonologique active l'aire de wernicke et l'aire de broca, ce qui evoque une recapitulation articulatoire au cours de cette tache complexe. La publication n 2 a permis de reproduire les premiers resultats et a confirme leurinterpretation en identifiant, dans des variantes de la tache phonologique initiale, les effets respectifs de ses deux facteurs de complexite: une tache purement sequentielle et une tache avec ambiguite phonetique entre cibles et distracteurs. La publication n 3 concerne les effets de la coherence semantique de phrases au cours d'une tache de categorisation semantique de noms. Un contexte phrastique coherent rend hautement probable l'occurence d'un mot-cible par l'elaboration d'un cadre conceptuel prealable qui suggere l'hypothese d'une participation des deux hemispheres a l'activation cerebrale. Par contre, des phrases semantiquement incoherentes conduisent a une analyse sequentielle mot a mot, mode de traitement specifique de l'hemisphere gauche. Les profils de correlation inter-regionale des debits observes au sein du groupe de sujets presentent des differences entre taches coherente et incoherente compatibles avec les hypotheses formulees a priori

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU3021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.