Etude de la formation du décafluorure de disoufre (S2F10) et des fluorures de sulfuryle (S02F2) et de thionyle (S0F2) dans de l'hexafluorure de soufre (SF6) soumis à des décharges couronne en géométrie pointe-plan

par Ahmed Wahid Belarbi

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de A.-M. CASANOVAS.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude porte sur la decomposition de l'hexafluorure de soufre (sf#6) sous l'effet de decharges couronne. Ces contraintes ont ete realisees en geometrie pointe-plan dans diverses conditions (tension alternative 50 hz, tension continue polarite negative, intensite moyenne du courant de decharge variant entre 2 a et 45 a en ce qui concerne la tension continue), deux materiaux d'electrode plane aluminium et acier inoxydable), principalement pour une pression de sf#6 de 300 kpa et deux taux d'humidite (pas d'eau ajoutee et 2000 ppm#v). Les produits de decomposition gazeux stables formes au cours des essais (so#2f#2, sof#4, sof#2 et s#2f#1#0) ont ete analyses et doses par chromatographie en phase gazeuse. Les resultats font apparaitre un important effet du metal constituant l'electrode plane et des conditions d'humidite du sf#6, quels que soient par ailleurs la pression du sf#6 (100-300 kpa), l'intensite du courant de decharge et le type de tension applique. L'augmentation de la pression de sf#6 de 100 a 300 kpa s'est averee avoir un effet important surtout sur le s#2f#1#0, avec une formation croissante de ce compose avec p#s#f#6. L'etude de l'influence de l'intensite moyenne du courant de decharge sur la formation des produits de decomposition du sf#6, pour une charge transportee de 1c, a montre que pour i 10 a, l'effet du courant differe selon le compose considere et depend de la teneur initiale en eau du sf#6 et/ou du metal constituant l'electrode plane, alors que pour i > 10 a, les taux de formation des quatre composes etudies sont pratiquement independants de la valeur de i. Enfin la comparaison des resultats obtenus sous tension continue polarite negative et sous tension alternative 50 hz pour des valeurs de la charge transportee comprises entre 0,5 et 11 c a montre que le (so#2f#2+so#4) et le sof#2 sont formes en quantites plus importantes en alternatif qu'en continu, contrairement au s#2f#1#0 pour lequel un effet inverse a ete observe

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6]-156 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.