Perception surfacique tridimensionnelle par projection de grille

par Latifa Guisser

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Serge Castan.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous proposons un systeme de vision tridimensionnelle utilisant la projection d'une lumiere structuree sous forme d'une grille et permettant de calculer les coordonnees tridimensionnelles ainsi que les parametres de forme des surfaces analysees. La precision du calcul des parametres de forme depend de la methode du calibrage des appareils optiques (camera-projecteur) et du critere utilise dans la mise en correspondance entre la grille image et la grille origine. Le probleme delicat de correspondance est resolu par une methode robuste utilisant des contraintes globales. La correspondance pour une composante connexe de la grille image est faite independamment des autres composantes ; ce qui a permis de detecter les discontinuites et les parties cachees. Le calibrage, qui est a la base de la mise en correspondance, est effectue par une methode originale et precise qui calcule les parametres de la camera et du projecteur directement par relaxation. Par triangulation, on calcule deux familles de courbes 3d permettant de definir directement une parametrisation de surfaces et d'effectuer une etude geometrique de celles-ci. La procedure de calibrage des appareils optiques doit etre repetee a chaque changement des parametres des appareils optiques, ce qui rend les systemes de calibrage standard impraticables pour les taches visuelles. Nous proposons un systeme de reconstruction des informations 3d d'une scene a partir de la projection d'une grille et de deux cameras non calibrees. Contrairement aux autres approches dans ce domaine, basees sur les concepts de la geometrie projective, notre approche travaille directement dans l'espace euclidien en utilisant les equations parametriques fournies par la projection de la grille. La precision des informations tridimensionnelles a ete validee sur un objet dont les dimensions sont connues avec une precision de 0. 1 millimetres. La precision obtenue est de 0. 7 millimetres (la distance entre l'objet et le capteur est de 3. 5 metres)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., [9]-189 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30081
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.