Utilisation des isomères stannylés du diazométhane dans des réactions de transfert du fragment "CN2"

par Guilaine Veneziani

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de G Bertrand.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les isomeres stannyles du diazomethane sont de type cyanamide, carbodiimide ou diazoique. Le premier chapitre est une mise au point bibliographique sur les principales methodes de synthese, donnees structurales et reactivite de chacune de ces especes. Le deuxieme chapitre presente une etude de la reactivite du bis(trimethylstannyl)diazomethane vis a vis d'electrophiles, qui a conduit a la decouverte d'une methode de synthese de nitrilimines tres puissante. La synthese de la premiere nitrilimine stable a temperature ambiante non substituee par des heteroelements, ainsi que son etude par diffraction des rayons x ont ete realisees. La reactivite de cette bis(trityl)nitrilimine vis a vis de dipolarophiles a alors conduit a la synthese regio- et stere-ospecifique de cycles a cinq chainons. Dans le troisieme chapitre un premier rearrangement de bis(stannyl)diazomethanes en carbodiimides correspondantes est mis en evidence. Le transfert dissymetrique du fragment ncn est alors applique a la synthese de biscarbodiimides silylees, phosphorees. Le dernier chapitre presente une generalisation de la synthese des biscarbodiimides a partir de la trimethylstannyl-cyanamide. La reactivite bis(dipolaire-1,3) d'un premier fragment pncnp stable est decrite. Les bicycles a neuf chainons obtenus ont ete caracterises par diffraction des rayons x

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [9]-140 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.