Activité des oligochetes aquatiques à l'interface sédiment-eau : étude analytique et conséquences écologiques

par Catherine Guerin

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Narcisse Giani.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'utilisation des techniques video a permis d'etudier certains points de l'activite des tubificidae (oligochaeta) liee a leur nutrition, leur locomotion et leur respiration. Pour se nourrir des bacteries fixees aux particules sedimentaires, les vers ingerent le sediment aussi bien lorsqu'ils circulent dedans que lorsqu'ils restent sur place a sa surface. L'ingestion n'est pas continue. Les elements avales progressent plus rapidement dans la partie terminale du tube digestif que dans ses autres portions. Les dechets solubles de la digestion sont surtout elimines par excretion a travers les nephridies tandis que les dechets solides sont expulses lors de la defecation. Celle-ci a souvent lieu a la surface des sediments. Les rejets des feces est un phenomene rapide et rythmique qui dure en moyenne 26 secondes. Entre deux defecations les vers peuvent s'enfouir dans le sediment ou rester a leur place en surface. Dans ce dernier cas, la frequence de defecation est de 3 minutes. Son intensite est comprise entre 3 et 5 mg de sediment sec/mg poids sec de ver/heure. En moyenne un individu passe deux minutes a l'interieur des sediments et une heure au plus a la surface. La partie caudale emergeant dans l'eau represente 1/4 du corps. Elle est soit immobile soit elle s'agite a un rythme de 1,7 oscillations/seconde. Ces mouvements sont respiratoires. Lorsque l'oxygene se rarefie les vers passent plus de temps en surface, ils s'extirpent au 3/4 du sediment et s'agitent d'avantage. Les differentes activites des tubificidae sont influencees par de nombreux facteurs biotiques et abiotiques mais parallelement elles ont de nombreuses repercussions sur le milieu. Comme tous les phenomenes biologiques, elles presentent une assez grande variabilite individuelle et entre individus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 f
  • Annexes : 201 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994TOU30046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.