Populations d'armillaires dans des hetraies du massif central. Developpement d'armillaria ostoyae (romagnesi) herink

par PHILIPPE LEGRAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Jacques Guillaumin.

Soutenue en 1994

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La cartographie des clones d'armillaire, determines par l'incompatibilite somatique, a permis de definir la repartition spatiale des especes armillaria gallica, armillaria cepistipes et armillaria ostoyae, et de leurs clones, au niveau de quatre peuplements forestiers de montagne formant les maillons d'une chaine ecologique dans laquelle l'importance d'armillaria ostoyae va croissant: deux hetraies pures, une hetraie enresinee en sapin pectine et un jeune semis de pin sylvestre succedant a un peuplement mixte feuillus-pin. D'autres methodes de definition des clones ont aussi pu etre mises en uvre et comparees: l'utilisation des alleles d'incompatibilite sexuelle comme marqueurs genetiques et l'analyse de l'adn nucleaire par rapd valident l'utilisation de l'incompatibilite somatique en routine. Les alleles d'incompatibilite sexuelle et l'analyse de l'adn mitochondrial apportent des renseignements supplementaires sur la variabilite genetique et la filiation entre clones, alors que l'analyse des isoenzymes demande a etre approfondie. La succession ecologique des differentes especes d'armillaire dans la hetraie d'altitude enresinee et la strategie de colonisation d'armillaria ostoyae dans une foret de coniferes, ou cette espece peut etre pathogene, sont discutees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 P.
  • Annexes : 208 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.