Developpement rural en afrique et reactions paysannes (une approche de la politique de l'autopromotion en milieu rural. Attitudes et comportements des paysans de tenso face au projet ajacs dans sa politique de desengagement

par Jean-Marie Honorat Oubda

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yvette Lucas.

Soutenue en 1994

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Les societes rurales ne refusent pas le develop♭ pement. Elles resistent au developpement qui procede par la negationde leur "savoir faire", la sous-estimation de leur projet de societe (a l'exact oppose de celle occidentale) et partant, justifie leur exclusion systematique des politiiques et actions pour le develop- pement. Le desengagement en tant que strategie pour l'auto-promotion paysanne est efficace a condition d'etre compris comme le debut et non l'aboutissement d'un processus qui integre les realites his♭ toriques, culturelles, sociales et economiques et qui permet a terme une "appropriation" paysanne des actions pour le developpement. L'autonomie paysanne suppose une politique reelle et realiste de developpement participe et integre se traduisant par un partenariat consequent different de l'assistanat ou du parrainage irresponsabi♭ lisant. Different de l'autarcie, l'autonomie prend en compte toutes les formes de collaboration rendues indispensables par le fait des interdependances. Cependant, il faut que ce soient les paysans qui, voulant se developper, orientent leur developpement. L'autonomie s'envisage sur la base d'une constitution de paysanneries qui tient compte des hierarchies reelles, internes et externes, et des hierar♭ chies nouvelles et anciennes auquelles les paysans africains sont soumis. Les societes rurales africaines sont capables de coherence, de rationalite et de transformation, a condition de savoir que ces changements ne sont pas transmissibles et donc, ne suivent pas necessairement le meme sens, ni le meme rythme que ceux occidentaux. Le culte rendu au capitalisme comme unique voie de "developpement" est exclusif parce que globalisant et totalitaire. Il existe des codes de comportement, des normes sociales et des principes dans les societes rurales africaines qu'il faut connaitre et respecter. Cependant, il ne s'agit pas de societes figees (vivant de sacre, de symboles et de mythes) qui ont echappees aux grands mouvements socio-economiques ayant marque tout le continent. Les paysanneries africaines s'interessent aussi aux biens materiels et les individus et groupes qui les constituent sont tout a fait capables de percevoir l'interet economique qu'il peuvent attendre ou non dans les politiques et actions de developpement.

  • Titre traduit

    Rural development in africa and contries reactions (an approach of self promotion politics in rural societies) attitudes and behavious of the rural of tenso in front of ajacs's projet in its politic of desengagement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (540 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 185 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.