Figures de l'errance : recherches linguistiques et stylistiques dans l'oeuvre de Jean Rhys

par Nathalie Vincent

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Albert Poyet.

Soutenue en 1994

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Bien que souvent qualifee de "simple" par la critique, l'ecriture de fiction de jean rhys doit avant tout sa remarquable force evocatrice a tout un ensemble de procedes stylistiques recurrents qui en font l'exutoire privilegie d'un esprit tourmente. Errant a travers leurs souvenirs et leur mal-etre existentiel, les heroines de jean rhys, dont il nous est do nne d'entendre la voix a travers une suite de monologues interieurs inepuisables, se presentent a tour de role comme des doubles de l'auteur, des mediatrices d'une vision tragique du monde. L'approche linguistique et stylistique, fondee pour l'essentiel sur les outils d'analyse fournis par les theories contemporaines de l'enonciation, nous permet d'apprehender la "complexite ordonnee" qui est au coeur du texte et qui reflete le processus mental ou, en d'autres termes, la strategie enonciative qui sous-tend l'emergence de chaque forme dans l'organisation finale du discours. Cette approche constitue en outre le moyen de mettre en evidence l'utilite du regard linguistique dans l'analyse litteraire, le texte se trouvant ainsi soumis aun nouvel eclairage qui revele sa logique interne et le montre comme produit coherent de la subjectivite particuliere qui lui donne naissance.


  • Résumé

    Though often labelled as "simple" by a number of literary critics, jean rhys's writing owes a great part of its tremendous evocative power to a variety of recurrent stylistic devices which make it the vivid outlet of a tormented mind. Wandering through their memories and their existential suffering, jean rhys's heroines, whose discourse is to be heard throughout endless interior monologues, appear in turn as doppelganger of the author's inner self and as mediators of ther tragic vision of the world. The linguistic and stylistic approach, mostly founded on the latest developments of the contemporary theories of enunciation, brings us to the core of the "ordered complexity" harboured by the text. This complexity reflects the mental process or, in other words, the enunciative strategy which sets the stage for the occurences of specific forms in the final arrangement of discourse. This study is also meant to show how useful the linguistic approach can be in literary analysis since, throwing a new light on the text, it brings out its own logical organization and emphasizes the subjective workings that give it its lifeblood and its coherence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 364 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.