La situation linguistique au Kenya : l'importance du choix et du statut des langues dans le développement intégral

par Michaël Peter Kipande Nzunga

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de André Borrell.

Soutenue en 1994

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La premiere partie de cette these expose la situation linguistique au kenya, avant la colonisation britannique. A cette epoque, c est l unilinguisme qui reigne au sein de chacune des 36 ethnies kenyannes. Le regime etablit de nouveaux systemes economique et politique. Ceci provoque la desintegration des institutions traditionnelles, et entraine (inevitablement) des changements linguistiques. Notre enquete sur le terrain revele qu actuellement le kiswahili (langue nationale) et l anglais (langue officielle) dominent les autres langues sur le terrain. Nos propositions du statut qu il convient de donner a chaque langue (dans la derniere partie de la these), sont basees sur les revelations de notre enquete. Cette nouvelle politique linguistique permettra de se debarrasser de la domination de la masse populaire par l elite bilingue, d eviter la disparition des langues minoritaires et d integrer les langues locales dans le developpement authentique et integral du kenya.

  • Titre traduit

    The linguistic situation in kenya : the importance of language choice and status in integral development


  • Résumé

    The first part of this thesis is devoted to an account of the linguistic situation in kenay, before the colonisation by britain. During this period, each one of the 36peoples uses its own ethnic language. The colonial regime establishes new economic and political systems. This triggers the disintegration of the traditional institutions, and (inevitably) leads to linguistic changes. Our research reveals that actually kiswahili (national language) and english (official language), dominate the other languages. Our propositions, as to what status each language should have, are based on the results of our research. The new language planning should lead to the elimination of the dominationof the mass by the bilingual elit, save the minority languages, and facilitate the integration of local languages in an authentic and total development of kenya.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (653 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.