L'évolution du discours politique en Iran : de la prise de pouvoir du shah d'Iran à la révolution islamique, 1941-1979

par Saïd Sarabi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Henry Roussillon.

Soutenue en 1994

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Il s'est agi de retracer les étapes essentielles du discours politique des acteurs du pouvoir en Iran de 1941 à 1979. Tout d'abord en analysant la complexité des relations entre la nation et ses élites dépendantes des puissances étrangères ; puis, dans un second temps le renforcement sans précédent d'un appareil d'Etat autoritaire et de ses moyens, à partir du coup d'état militaire de 1953 qui a permis le rétablissement sur le trône de Mohammadreza Pahlavi. La dépendance de l'Etat par rapport à l'impérialisme est apparue comme un fait central. Le processus rapide de modernisation "mimétique" et d'occidentalisation par "le haut" a mis en danger la permanence identitaire. Dès lors, le processus autocratique, visant à étendre le contrôle de l'Etat sur les affaires économiques du pays avec la "révolution blanche" en 1963, a suscité un mouvement de résistance populaire où la contestation politique a été indissociable d'un refus de changement importe. La légitimité nationale de l'état Pahlavi étant contesté, la modernisation qu'il introduisit devint suspecte de servir l'étranger au détriment de l'intérêt national. L'articulation spécifique des facteurs économiques, socio-politiques ideologico-culturels a été à l'origine de l'insurrection populaire qui a conduit à l'avènement de la révolution islamique de 1979.

  • Titre traduit

    Evolution of the political speech in Iran from the political takeover by the shah of Iran to the Islamic revolution (1941 - 1979)


  • Résumé

    We have related the main steps of the political speech by governors in Iran from 1941 to 1979. Firstly by analysing the complexity of relationships between the nation and its elite depending on foreign powers; then the unprecedented reinforcement of an authoritarian state wachinery and of its means since the military coup in 1953 which allowed the re-establishment on the throne of Mohammad-Reza Pahlavi. The dependence of the state on imperialism appeared as a central fact. The quick process of mimetic modernization and of upper westernization endangered the keeping of one's identity. From then on, the autocratic process, aiming at extending state control over economic affairs of the country with the "white revolution" in 1963, has aroused a movement of popular resistance where political contesting could not be separated from a refusal of imported change. The national legitimacy of the Pahlavi state being contesting, the modernization he introduced cause to be suspected of serving foreign people to the detriment of national interest. The specific articulation of economic, socio-political and ideological-cultural factors has been at the origin of the popular insurrection which led to the coming of the 1979 Islamic revolution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (878 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1994-4-1
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/1994-4-2
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T62567
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.