Histoire d'aura. Benjamin, brecht, adorno, heidegger

par Bruno Tackels

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Philippe Lacoue-Labarthe.

Soutenue en 1994

à Strasbourg 2 .


  • Résumé

    Des la premiere lecture du fameux essai de walter benjamin, l'oeuvre d'art a l'epoque de sa reproductibilite technique. J'ai percu une hesitation, un flottement, ou plutot un malaise a meme le texte. Au point que je n'ai jamais vraiment compris sur quoi se fondait sa celebrite. Je n'ai jamais vraiment pu me satisfaire des deux idees (parfaitement contradictoires9 qui structurent ce texte : la reproduction dans les oeuvres fait disparaitre l'art et l'on peut penser cette disparition comme un declin, le mal de l'occident. On en arrive donc a regretter l'age du "grand art" qui devrait etre imperativement restaure pour sauver l'humanite. Mais le texte permet aussi de lire cette disparition de l'art comme une chance (messianique) qui ouvre l'espace et le temps utopiques d'un monde nouveau, desenchaine. Ces deux visions contradictoires ne me paraissaient pas satisfaisantes ou, pour etre plus precis, il me semblait qu'a travers ces deux perspectives de lecture le texte disait tout autre chose : ni la nostalgie, ni l'utopie, mais une traversee de ces visions du monde, qui elabore une perspective veritablement politique. Cette intuition m'a donne l'idee de remonter aux sources du texte et de comparer les auatres versions successives que benjamin a

  • Titre traduit

    Story of aura benjamin, brecht adorno, heidegger


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 437-448

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DC 335
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.