La theorie ø4 a symetrie o(n) quantifiee sur le cone de lumiere

par AGNES LACROIX-BORDERIES LACROIX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. Grange.

Soutenue en 1994

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La quantification sur le cone de lumiere passe par la quantification des systemes hamiltoniens contraints. La theorie sur le cone de lumiere etant caracterisee par un vide trivial, la signature non perturbative du vide conventionnel est alors transferee de l'etat fondamental a l'operateur de champ qui acquiert une composante specifique appelee mode zero. Le developpement en 1/n a ete exploite pour la theorie des champs scalaires #4 a symetrie o(n) dans le cadre de la quantification sur le cone de lumiere. L'etude de la phase symetrique a fait apparaitre une methode systematique originale pour batir les operateurs de mode zero, ordre par ordre en 1/n, cette methode etant impraticable dans la theorie conventionnelle au-dela de la correction en 1/n. Ordre par ordre en 1/n-1 la methode a ete etendue a la phase a symetrie brisee. Tout d'abord, l'equation du mouvement et les contraintes ont ete renormalisees jusqu'au second ordre dans le developpement en 1/n-1. Ensuite la renormalisation des contributions divergentes des fonctions a 2- points et a 4- points a ete traitee de maniere covariante. La presence des modes zero conduit a une renormalisation non perturbative


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 P.
  • Annexes : 62 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994/LAC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.