Structure et expression du genome de lactobacillus plantarum : clonage et etude de la stabilite de l'adn chez escherichia coli

par BRUNO CHEVALLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-C. HUBERT.

Soutenue en 1994

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Afin de cloner et d'etudier les genes intervenant dans la voie de biosynthese des pyrimidines d'une bacterie lactique, lactobacillus plantarum, nous avons entrepris la construction d'une banque d'adn genomique de l. Plantarum dans un vecteur navette escherichia coli-bacterie gram positive chez e. Coli. Nous avons commence par estimer, par electrophorese en champ pulse, en utilisant les endonucleases asci, sfii et i-ceui, la taille du genome de 8 souches de l. Plantarum et obtenu des valeurs comprises entre 3 a 4,2 mb. Au moins 5 loci codant pour les arn ribosomiques ont ete mis en evidence dans le genome de ces souches. Les profils de restriction et de rapd (random amplified polymorphic dna) du genome obtenus se sont reveles etre des outils taxinomiques interessants. Nous avons mis en evidence une instabilite de l'adn genomique de l. Plantarum clone dans plusieurs plasmides (pam239, pdl278, pnz12, ptg262, puc19) chez e. Coli. Une faible proportion de clones recombinants et une majorite de plasmides deletes sont les deux caracteristiques de cette instabilite. L'utilisation de differents plasmides caracterises par des terminateurs de transcription presente de chaque cote du site de clonage ou un faible nombre de copies par cellule, ne reduit pas cette instabilite ; par contre la methylation dam de l'adn a une influence. L'instabilite de l'adn genomique de l. Plantarum, independante des systemes de recombinaison homologue, est probablement due, chez e. Coli, a un mecanisme de recombinaison illegitime encore inconnu. L'efficacite de transformation par electroporation de l. Plantarum ccm 1904 a ete amelioree de 100 a 1000 fois de maniere a obtenir 100 000 transformants par microgramme d'adn plasmidique. L. Plantarum ccm 1904 se transforme 5 a 30 fois mieux par un plasmide non methyle dam. L'ensemble des resultats obtenus nous permet d'esperer construire une banque d'adn genomique chez l. Plantarum ou cloner directement les genes par complementation des mutants de cette espece obtenus au laboratoire. Nous eviterons ainsi l'instabilite de l'adn genomique de l. Plantarum observee chez e. Coli

  • Titre traduit

    Structure and expression of lactobacillus plantarum genome: studies on stability of cloned dna in escherichia coli


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 223 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.1994;1889
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque L'Alinéa.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H 503.000,1994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.