Le syndrome murin gld (generalized lymphoproliferative disease) (mutation d'un gene codant pour un ligand inducteur d'apoptose) : caracterisation de la lymphoproliferation et essais de correction du s

par NATHALIE ROSENBLATT et F. LOOR

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de K.-U. HARTMANN.

Soutenue en 1994

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mutation gld (generalized lymphoproliferative disease), affectant le gene codant pour le ligand de l'antigene fas, induit chez les souris mutees, une lymphoproliferation et un etat autoimmun. La lymphoproliferation des souris gld resulte de l'accumulation dans la rate et les ganglions, de cellules t, possedant un phenotype membranaire inhabituel, puisqu'elles expriment a la fois le marqueur des cellules t, thy1, et le marqueur des cellules b, b220. Une partie des travaux decrits dans cette these etait destinee a elucider l'etiologie de ce syndrome lymphoproliferatif. Ainsi, nous avons montre que la differenciation des cellules t gld en cellules thy1#+b220#+ etait dependante du thymus et du degre d'activation des cellules b gld. Une autre partie de nos resultats tendait a determiner les causes de l'autoimmunite des souris gld. Le syndrome autoimmun des souris gld est caracterise par des taux eleves d'auto-anticorps et d'immunoglobulines. La construction et l'analyse des sera des souris b6 (nu/nu, gld/gld), qui associent a la mutation gld, la mutation nude, ont revele que les cellules b gld n'etaient pas intrinsequement affectees par la mutation gld. Ainsi, l'autoimmunite des souris gld resulterait plutot d'une hyperactivation des cellules b par les cellules t gld, ces dernieres etant intrinsequement touchees par la mutation gld. Des lors, nos resultats associes a l'identification genetique de la mutation gld, nous ont permis de progresser dans la comprehension du developpement du syndrome gld

  • Titre traduit

    The gld (generalized lymphoproliferative disease) syndrome in the mouse (mutation of an apoptosis-inducing ligand) : characterisation of the lymphoproliferation and attempts to correction the syndrome


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 193 REF.

Où se trouve cette thèse ?