Les proteines pr (pathogenesis-related) du tabac : caracterisation de deux alpha-amylases, clonage et regulation d'un inhibiteur de proteases microbiennes

par THIERRY HEITZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Michel Legrand.

Soutenue en 1994

à Strasbourg 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reaction d'hypersensibilite du tabac au virus de la mosaique du tabac represente un etat de resistance naturelle particulierement efficace, se traduisant par l'apparition de lesions necrotiques aux points d'entree du virus. Au cours de cette reaction de defense, d'importantes modifications metaboliques surviennent, parmi lesquelles la synthese des proteines pr (pathogenesis-related), aux proprietes antifongiques. Dans un premier temps, la distribution spatiale de 4 familles de proteines pr dans les plantes infectees a ete etudiee par immunodetection a l'aide de sept antiserums. Les proteines pr recherchees ont toutes ete trouvees massivement autour des lesions necrotiques, alors qu'un niveau d'accumulation variable est detecte a distance du site d'infection. Deux familles de proteines pr sont des hydrolases capables de degrader des polysaccharides structuraux de certains agents pathogenes. Dans une recherche d'activites enzymatiques de type glucane-hydrolase associees a d'autres proteines pr, nous avons isole deux nouvelles proteines extracellulaires presentant une activite alpha-amylase. La cinetique d'induction ainsi que les proprietes caracteristiques de ces alpha-amylases sont typiques de proteines pr mais leur role dans la defense reste incertain. Un inhibiteur de proteases microbiennes induit chez le tabac infecte avait ete caracterise au laboratoire. Il s'agit d'un nouveau membre de la famille des inhibiteurs i de pomme de terre: la proteine de tabac n'inhibe pas la chrymotrypsine, mais est tres efficace contre des proteases de type subtilisine. Deux adnc d'inhibiteurs tres similaires ont ete isoles et une etude du profil d'expression des genes d'inhibiteurs de proteases de tabac a montre que ceux-ci presentent une regulation typique de genes de proteines pr, mais sont insensibles a la blessure mecanique ou a l'administration de methyl jasmonate. L'ensemble de ces resultats suggere l'implication de l'inhibiteur dans la riposte antimicrobienne de la plante


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 P.
  • Annexes : 1320 REF.

Où se trouve cette thèse ?