Etude a la sonde atomique de l'evolution microstructurale sous irradiation d'alliages ferritiques fecu et d'aciers de cuve de reacteurs nucleaires

par PHILIPPE PAREIGE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. AUGER.

Soutenue en 1994

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les aciers de cuve des reacteurs nucleaires sont fragilises sous l'effet du bombardement neutronique. Parmi les causes possibles, le cuivre residuel est reconnu pour jouer un role essentiel. Il est montre que la fragilisation est associee a une fine precipitation de particules riches en cuivre de taille nanometrique. Dans ce travail, nous avons, dans un premier temps, en utilisant les techniques de microscopie ionique, de sonde atomique classique et de sonde atomique tomographique, caracterise (taille, densite, composition, nature des interfaces) les precipites formes sous une irradiation aux electrons (3 mev, 300c) et sous une irradiation aux neutrons (5,5 10#1#9n. Cm#-#2, e>1 mev, 300c), dans des alliages fecu fortement (1,4%pds) ou faiblement (0,1%pds) sursature. La precipitation du cuivre est observee dans les differents cas. Toutefois, les caracteristiques de ces particules different, en termes de compositions et d'interfaces, selon les conditions d'irradiation et les teneurs nominales des alliages. Par ailleurs, avec les memes techniques experimentales, l'etude d'un acier de cuve de centrale nucleaire francaise, irradie dans des conditions reelles de fonctionnement, a revele la formation d'enrichissement locaux (3 nm) de la solution solide ferritique en atomes de cu, ni, mn et si. Sur la gamme des fluences etudiees, la taille et la composition chimique de ces amas restent inchangees. Cependant leur densite augmente avec la fluence. Une correlation directe lie la presence de ces particules, dans lesquelles le cuivre apparait jouer un role determinant, et la fragilisation. En parallele a ces travaux experimentaux, les processus de germination et croissance sous irradiation aux neutrons dans les solutions solides sursaturees en cuivre sont discutes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 P.
  • Annexes : 200 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 94/ROUE/S070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.