Biais de positivité et asymétrie positive-négative dans le jugement

par Gwénaëlle Le Dreff

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Le Poultier.

Soutenue en 1994

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La thèse étudie le "biais de positivité" qui rend le jugement d'une personne sur une autre plutôt favorable a la personne jugée. Ce concept est utilisé par les instituteurs, par les évaluateurs, les professionnels du travail social. Les expériences sont effectuées surtout chez les enfants (cm1-5e) et montrent l'existence d'une influence de la société sur le degré de positivité d'un jugement


  • Résumé

    This doctoral dissertation deals with the positive bias which tends to incline somebody else in a rather favourable light this concept is taken into consideration by teachers, people concerned with assessing and social workers. The experiments are carried out mainly with children-aged 9 to 12- and reveal a definite influence of society on the level of positivity of a judgment

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 206-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1994/75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.