Le théâtre en breton vannetais aux XVIIIeme et XIXeme siècles d'après les manuscrits de Vannes et Keranna

par Jean Février

Thèse de doctorat en Études régionales

Sous la direction de Pierre Denis.

Soutenue en 1994

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d'étudier les tragédies qui furent composées en breton dans le dialecte de Vannes au XVIIIeme siècle et qui furent jouées avec succès dans une partie du Morbihan jusqu'au milieu du XIXeme siècle. Une premier partie relate la situation économique et sociale du milieu dans lequel s'est développée cette forme d'expression de la culture populaire : une société rurale assez fermée en raison de la particularité du dialecte et fortement encadrée par le clergé catholique. Puis sont explicites le caractère religieux, la finalité et les sources des oeuvres, leur importance comparée à la littérature contemporaine dans le même dialecte, leur mode de propagation, la personnalité des copistes des manuscrits, les lieux et les modalités des représentations et les raisons du déclin de ce théâtre. Dans une seconde partie sont analysées les 19 tragédies connues, leurs sources, quelques modèles français, les variantes, les particularités de la langue des manuscrits. Enfin, en annexe à cette étude : la reproduction du texte manuscrit de deux tragédies significatives ("le martyre de Ste julienne" et "l'enfant prodigue"); en regard, leur transcription en orthographe "unifiée" et des notes explicatives. Un résumé en français est joint à la thèse rédigée en breton. (30p)


  • Résumé

    The aim of this thesis is the study of the tragedies that were composed in Breton, in the Vannes dialect, in the eighteenth century and that were played successfully in a part of Morbihan until the middle of the nineteenth century. A first part deals with the economical and social situation of the environment during that period : this expression of popular culture developed in a rural society which was rather closed up on account of its particular dialect and which was strictly controlled by the catholic clergy. Then, the religious nature, the aims and the sources of the plays are explained as well as their importance compared with the contemporary literature written in the same dialect, the way they were spread, the personality of the people who copied the manuscripts, the places and the conditions of the performances, and finally the reasons why this theater declined. A second part analyses the nineteen well-known tragedies, their sources, some French models, the variantes, the particularities of the language in the manuscripts. Finally, annexed to this study, the reproduction of the manuscript texts of two significant tragedies will be found : "st Juliana’s martyrdom" and "the prodigal son" and, facing the texts, their transcription into "unified" spelling with some explanations. A summary in French is added to the thesis written in Breton

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol.(803 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 768-773

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR Rennes 1994/62/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.