Le discours bilingue des enseignants marocains de français à Kenitra : approche linguistique et sociolinguistique

par Driss Rhaib

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean Gagnepain.

Soutenue en 1994

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Intéressés par le phénomène de contact de langues, champ de recherche de notre travail doctoral, nous nous sommes proposés d'étudier le contact linguistique entre l'arabe marocain et le français. Lorsque nous parlons de contact de langues, nous ne pouvons pas évoquer uniquement les langues, il nous faut également aborder la société, les individus qui la composent et qui y évoluent, avec des cultures différentes amenées à y être confrontées. Pour mener à bien ce travail sur le contact des deux langues, notre recherche a été orientée vers la composante linguistique et sociolinguistique, en ayant comme outil de travail un corpus recueilli auprès de locuteurs dans un lieu donné, la ville de Kenitra au Maroc. Par cette étude, nous espérons avoir contribué à décrire et tenter d'expliquer certains phénomènes linguistiques qui naissent de ce contact langagier entre l'arabe marocain et le français chez des enseignants marocains de la langue française. Nous avons évoqué successivement, à travers notre recherche, les contextes historiques et sociaux ainsi que leurs impact s sur les langues en présence au Maroc ou l'arabe moderne, l'arabe marocain, le berbère et le français coexistent. Nous avons également présenté une analyse sociolinguistique de notre sujet de recherche en abordant certains aspects historiques de 'enseignement du français au Maroc, en présentant nos informateurs et les différents types d'enseignement qu'ils ont suivi et enfin en analysant les facteurs situations de production des deux langues et sujets de discussion. Et enfin, dans un troisième temps, nous avons analyse notre sujet d'un point de vue lexical en traitant du discours mélange et du phénomène del'emprunt en essayant de comprendre le mécanisme de fonctionnement de ces deux phénomènes dans la pratique du bilinguisme franco-arabe marocain

  • Titre traduit

    Bilingual discourse of Moroccan French teachers at Kenitra : linguistic and sociolinguistic approach


  • Résumé

    Interested by languages contact phenomenon, we proposed in this doctoral research area to study linguistic contact between Moroccan Arabic and French. As we speak of language contact, we can't only evoke the language, we also have to get on society, individuals evolving and composing it, in witch different cultures confronts. To carry this two languages contact work through, our research was oriented towards the linguistic and sociolinguistic component, using as a "working tool" a speaker’s corpus in a given place : the city of Kenitra in morocco. In this study, we hope to contribute in describing and trying to explain certain linguistic phenomenons taking form of this language contact between Moroccan Arabic and French among Moroccan French teachers. Through our research, we successively evoke social and historic context just as their impacts on the languages that coexist in morocco such as modern Arabic, Moroccan Arabic, Berber and French. We also present a sociolinguistic analysis of our research subject studying certain historical aspects of French teaching in morocco, presenting our informants and the cursus they attend to and, finally, analysing production situation n of the two languages and topic subject’s factors. In a third part, we have analysed our subject in a lexical point of view with treating of mixed discourse and loan word phenomenon, trying to understand the functional mechanism of this two phenomenons in the French

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265 p. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-265

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.