Etude psychopathologique de la formation des concepts chez les patients diagnostiques schizophréniques

par Fatemeh Farmani Haghighi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Loïck M. Villerbu.

Soutenue en 1994

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Notre examen de 100 patients diagnostiqués schizophrènes (pds), et celui de 100 témoins d'âge et niveau d'éducation équivalant à l'aide des "test de formation de concepts de Hanfmann-Kasanin" et "test de forme-couleur de Weigle-Goldstein-Scheerer" a pour but de mettre en évidence la nature psychopathologique du processus de la formation de concepts. Cet examen a pu, d'une part, montrer que la désorganisation observée chez les pds ne constitue un trait dominant que pour certain d’entre eux, et d'autre part réfuter l'hypothèse qui met en avant la détérioration de la pensée conceptuelle. De plus il montre que cette désorganisation cognitive se rencontre parmi les pds qui présentent certains symptômes pathologiques spécifiques tels les troubles de l'attention et de la concentrations, les idées délirantes d'influence, l'hallucination du contenu persécutif, et notamment le trouble de l'affect (affect abaissé, manque de motivation, sentiment de dévalorisation, etc. ). Les différents éléments - séparément incriminés dans cette désorganisation - peuvent être réunis sous le concept "d'attitude passive" à laquelle chacun apporterait sa contribution. Mais si ces éléments perturbateurs interviennent sans cesse dans le fonctionnement d'opérations cognitives, et s'ils peuvent être cause de la désorganisation de démarches cognitives, ils ne modifient pas pour autant la structure de la formation de concepts qui reste bien conservée. Plus précisément on peut dire que les troubles cognitifs sont l'expression clinique du processus affectivo-cognitif qui se manifestent sous forme "d'attitude passive"


  • Résumé

    The cognitive functioning of 100 diagnosed schizophrenic patients and 100 control subjects of the same age and education were examined using "Hanfmann-Kasanin concept formation test" and "Weigle-Goldstein-Scheerer colour-form sorting test". Our results suggest that the disorganisation of concept formation is a prominent trait in some cases and not in others and the hypothesis that these disorganisation has predictive validity only when associated with some pathological symptoms such as concentration and attention disorder, persecutory and control delusion, hallucination with persecutory, and in particular the disorder of affect (flat affect, loss of interest and motivation, feeling of inadequacy, etc. ) The different elements that cause cognitive disorganisation can be gathered under the concept of "passive attitude". Although if these disturbtive elements intervene in the cognitive functioning and do cause a disorganisation of cognitive process, they would not modify the structure of concept formation. We can say in other words that cognitive disorder is the clinical expression of affective cognitive process that appear as "passive attitude"

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. P. 268-278

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 1994/46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.