Souverainete monetaire et union economique et monetaire europeenne

par VALERIE BONNAUD PARISOT

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Georges Legris.

Soutenue en 1994

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre sujet vise a analyser les effets reducteurs de l'uem sur la souverainete des etats et a en cerner les consequences. Apres avoir defini le concept de souverainete monetaire comme une prerogative regalienne, nous avons surtout examine les modifications apportees par l'uem a ses conditions d'exercice (independance des banques centrales, fixite des taux de change, approche monetaire de la balance des paiements). Puis, nous avons selectionne deux indicateurs : l'elasticite des taux d'interet de court terme des pays membres par rapport aux taux allemands et le degre d'independance de la banque centrale. Les resultats obtenus montrent que ce sont les etats appartenant au sme "etroit" qui ont subi la plus forte perte de souverainete monetaire. Enfin, nous avons cherche a en evaluer les consequences : perte du taux de change et efficience des politiques economiques; globalisation de la politique monetaire et risque d'accentuation des desequilibres regionaux. En conclusion, il semble que seule une intensification des politiques de transferts intra-europeens puisse endiguer les menaces d'eclatement de l'union.

  • Titre traduit

    Monetary sovereignty and european economic and monetary union


  • Résumé

    Our aim is to analyse the reductive affects of emu on the monetary sovereignty of states and to identify the consequences. Having defined the concept of monetary sovereignty as a state prerogative, we above all examined the modifications brought about by emu to its conditions of exercise ( independance of central banks, fixed exchange rates, monetary approach to balance of paiements). Then, we chose two indicators : the flexibility of short term interest rates of member countries relative to german rates and the degree of independence of central bank. The results obtained show that the states belonging to "narrow" ems are those who have lest the most monetary sovereignty. Finally, we tried to assese the consequences : lose of exchange rate and efficiency of economic policies: globalisation of monstary policy and risk of increaming regional imbalance. In conclusion, it appears that only by increasing policies for intra-european transfers can the threat of splitting the union be held back.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Centre.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN1994/38

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1201-1994-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.