La genèse de la politique des privatisations au Maroc

par Mohamed Ouachikh

Thèse de doctorat en Politiques publiques

Sous la direction de Jean Baudouin.

Soutenue en 1994

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Comme la plupart des pays en voie de développement, le Maroc a entrepris, au lendemain de son indépendance, une politique interventionniste consistant à intervenir massivement dans le domaine économique. Cette stratégie passait par la création de multiples entreprises publiques confiées par la suite à la bureaucratie naissante. Parallèlement à cette politique, l'Etat a adopté, au niveau social, une démarche où le contrôle des prix et la subvention des produits de première nécessité sont devenus la priorité principale. Si cette politique a été possible ce n'était que grâce au cours élevé des phosphates et les prêts bon marché consentis par les institutions financières en quête de placements aux pétrodollars. Toutefois, dès le début des années quatre-vingt et avec la chute des prix des phosphates et l'augmentation des taux d'intérêt, la situation financière du Royaume n'a pas cessé de se dégrader. Pour remédier à cette faille, le Maroc s'est trouvé enclin à s'adresser aux organismes financiers internationaux qui ce sont érigés en la circonstance en garants du bon fonctionnement du système financier international.

  • Titre traduit

    Genesis of Marocco privatisation policy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (395 f.)
  • Annexes : Bibliographie : 352 réf.

Où se trouve cette thèse ?